Republier
Soudan

Soudan: les civils pris pour cible au Kordofan du Sud

Vue aérienne de Khartoum, capitale du Soudan.
© Getty Images/Michael Runkel

La guerre continue dans le sud du Soudan, entre les rebelles du Kordofan du Sud et les autorités centrales de Khartoum. Des négociations avaient été entamées entre le pouvoir soudanais et le mouvement rebelle MPLS-Nord, mais elles ont été suspendues. Ces dernières semaines, les rares ONG présentes dans les monts Nuba dénoncent le bombardement de cibles civiles. Selon le docteur Tom Catena, un missionnaire catholique américain, Khartoum cherche à chasser les habitants de Kauda, un bastion rebelle contrôlé par le MPLS-Nord.

En plus des soldats, nous avons reçu ces dernières semaines un certain nombre de civils. Ces derniers jours, nous avons vu plusieurs personnes arriver avec des fractures multiples, des brûlures provoquées par des bombardements aériens ou des tirs d'artillerie lourde. Les bombardements les plus récents et les plus intenses ont eu lieu à une heure et demie au sud et à l'ouest de Kaouda. Dans une zone appelée la zone «Moro». Là-bas, les bombardements aériens ont été très violents. Il y en a eu aussi près de Kadouqli, la capitale de l'Etat du Kordofan du Sud. Nous sommes ici en plein territoire rebelle contrôlé par le MPLS-Nord qui combat le gouvernement soudanais. Il y a des combats depuis 2011. C'est une véritable guerre civile.

Docteur Tom Catena
09-02-2015 - Par Michel Arseneault

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.