Republier
Maroc France

Le chef du renseignement marocain aura bientôt la Légion d'honneur

Le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve avec son homologue marocain Mohamed Hassad, le 14 février 2015 à Rabat.
© AFP PHOTO

En visite à Rabat ce samedi 14 février, Bernard Cazeneuve a annoncé qu'Abdellatif Hammouchi, le patron du contre-espionnage marocain, allait être prochainement décoré de la Légion d’honneur. Un geste en marque d'« estime » de la part de Paris alors que les plaintes pour torture à l'encontre de ce responsable avaient provoqué une crise inédite entre les deux pays pendant près d'un an.

Bernard Cazeneuve est le premier officiel français à se rendre au Maroc depuis la fin de la brouille diplomatique entre les deux pays. A Rabat où il était en visite ce samedi 14 février, le ministre de l’Intérieur n'a pas tari d'éloges sur les compétences du Maroc en matière de lutte antiterroriste, « un partenaire-clé » dans le domaine du renseignement. Son patron, Abdellatif Hammouchi, poursuivi depuis un an par la justice française pour des faits de tortures, sera finalement décoré par l'Etat Français d'un nouvel insigne de la Légion d'honneur.

L'annonce sonne comme une nouvelle revanche pour Rabat. La convocation à Paris du patron du contre-espionnage marocain en février dernier avait été le déclencheur de la brouille entre les deux pays. Elle avait entraîné avec elle la suspension de la coopération judiciaire.

Le soutien en matière de lutte contre l'immigration clandestine a également été souligné par la partie française. Un apport non négligeable pour le Maroc, critiqué ces derniers jours pour ses opérations jugées radicales contre ses migrants illégaux. Outre le rétablissement des liens juridiques et sécuritaires, la réconciliation devrait se conclure au niveau politique dans les prochains jours, avec l'arrivée au Maroc du ministre des Affaires Étrangères français Laurent Fabius, assure-t-on de source diplomatique française.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.