Niger: manifestation en soutien à l'armée engagée contre Boko Haram

Des soldats nigériens en reconnaissance à la frontière avec le Nigeria.
© RFI/Nicolas Champeaux

Pour soutenir le moral des troupes nigériennes engagées dans les combats contre Boko Haram, des marches sont organisées ce mardi 17 février. Pays à plus de 90 % musulmans, le Niger dit « non » aux actions terroristes de Boko Haram.

Cette marche républicaine est prévue pour se dérouler dans toutes les régions du pays et l’appel à la mobilisation concerne toutes les couches socio-professionnelles et les partis politiques.

La marche partira de la place Toumour, la grande place de l’Assemblée nationale, où un grand meeting est prévu. Depuis plusieurs jours, des appels à manifester sont lancés par tous les syndicats. Djibrilla Idrissa, le secrétaire générale de la CDTN (Confédération démocratique des travailleurs du Niger) explique l’importance de ce soutien : « Si nos troupes ne sentent pas le soutien populaire derrière, ils n’auront pas le courage nécessaire pour mener ce combat parce que c’est un combat au risque de leur vie. Pour mettre votre vie en danger, il vous faut sentir derrière un soutien fort ».

Dans les rangs des partis politiques de la mouvance présidentielle, l’heure est à la grande mobilisation. Dans tous les quartiers de la ville de Niamey, des bus sont mis à la disposition des militants. Pour le PNDS (Parti nigérien pour la démocratie et le socialisme), tout le pays doit se mobiliser pour soutenir l’armée et pour soutenir la population qui fait l’objet des attaques de Boko Haram.

En revanche, les partis de l’opposition, qui ont pourtant voté à l’Assemblée nationale l’envoi des troupes nigériennes pour combattre Boko Haram, affirment que « cette marche républicaine n’est pas opportune ».

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.