Lutte contre Boko Haram: le Togo et le Bénin soutiennent le Niger

Patrouille de soldats nigériens dans le sud du pays contre Boko Haram.
© RFI/ Nicolas Champeaux

Au Niger, le président Mahamadou Issoufou reçoit, ce mardi, la visite des chefs d’Etat du Togo, Faure Gnassingbé et du Bénin, Thomas Boni Yayi. L’objectif de cette rencontre est d’évoquer la lutte contre la nébuleuse Boko Haram où les deux présidents apportent leur soutien aux autorités nigériennes.

C'est un vrai soutien au peuple nigérien et à son chef d’Etat, Mahamadou Issoufou. Les deux chefs d’Etat et le ministre ivoirien de la Défense, représentant le président Alassane Ouattara, sont donc venus soutenir le peuple nigérien dans son ensemble face à la guerre que lui a imposée Boko Haram.

Ils ont également présenté leurs condoléances au président et ont assuré aussi la solidarité du peuple béninois et togolais au peuple nigérien. Le président togolais Faure Gnassingbé salue le sursaut du peuple nigérien avec la grande manifestation patriotique d’il y a quelques jours et également « la combativité » des forces armées nigérianes dans la région de Diffa. Quant à Yayi Boni, le président du Bénin, il soutient que la guerre contre le groupe islamiste n’est pas négociable et a appelé à une union sacrée et à des résistances populaires pour « venir à bout de Boko Haram ».

Enfin, en les remerciant tous, le président Issoufou Mahamadou a déclaré que bientôt Boko Haram sera vaincu : « Sans aucun doute, les 8 500 hommes des forces multinationales écraseront les éléments de Boko Haram ».