Présidentielle au Togo: Faure Gnassingbé candidat pour un 3e mandat

L'actuel président du Togo, Faure Gnassingbé, salue ses militants de l'Unir, le 25 février à Kara.
© AFP PHOTO / EMILE KOUTON

On connaît depuis mardi la date de la présidentielle au Togo, qui se tiendra le 15 avril prochain. Mercredi 25 février, le parti au pouvoir, l'Union pour la République (Unir) a investi Faure Gnassingbé, comme candidat pour un troisième mandat à la tête de l’Etat.

C'est dans une ambiance de fête que les délégués, un millier à peu près, ont décidé d'investir Faure Gnassingbé pour la présidentielle du 15 avril. Déjà à l'ouverture, Foli-Bazi Katari, le président du comité d'organisation de la convention a planté le décor. « Cette rencontre qui est la première depuis l’avènement de notre parti revêt une importance capitale, a-t-il déclaré. A cette occasion, il s’agira de distinguer le meilleur d’entre nous, capable de ratisser large pour l’atteinte de nos objectifs. »

Faure Gnassingbé qui a rejoint plus tard les militants peu avant la clôture a répondu à l'attente de ses militants. Il a solennellement accepté d’être le candidat de l’Unir : « Je dis oui car je suis convaincu qu’ensemble nous saurons nous montrer à la hauteur de la confiance que les Togolais placent en nous. Ensemble, nous continuerons chaque jour à montrer à nos concitoyens qu’ils sont et demeurent notre préoccupation, notre priorité. »

Il n'y a plus d'ambigüité, Faure Gnassingbé est candidat pour un troisième mandat et la dernière résolution de la convention engage les instances du parti à prendre toutes les dispositions pour le dépôt de candidature officielle. La commission électorale nationale indépendante a annoncé que la date de clôture des candidatures est fixée au 28 février.

Lire aussi la revue de presse africaine du jeudi 26 février 2015