Spycables: Greenpeace demande des comptes au gouvernement sud-africain

L'Artic Sunrise, un navire de l'organisation Greenpeace.
© greenpeace.org

L'organisation de défense de l'environnement Greenpeace veut savoir pourquoi son directeur a été surveillé par les services de renseignement. C'est ce qu'a révélé un document secret publié par al-Jazeera. Depuis le début de la semaine, la chaîne qatarienne dévoile des documents de plusieurs agences de renseignement, dont les services secrets sud-africains.

Le directeur de Greenpeace, Kumi Naidoo, se dit choqué. Selon un document des services de renseignement sud-africains, publié par al-Jazeera, il aurait fait l'objet de surveillance.

En 2010, la Corée du Sud aurait fait appel à Pretoria pour obtenir des renseignement sur Naidoo qui est de nationalité sud-africaine. Séoul s'apprêtait à organiser le sommet du G20 et considérait le directeur de Greenpeace comme une menace sécuritaire potentielle. Celui-ci avait en effet appelé à se mobiliser contre le changement climatique en amont du sommet.

S'exprimant lors d'une conférence de presse à Johannesburg, Kumi Naidoo a indiqué ne pas être surpris par cette information, mais attristé : « Ce que j'aimerais entendre de la part de mon gouvernement, c'est qu'ils n'ont pas collaboré avec les services de renseignement sud-coréens et qu'ils n'ont partagé ces informations. »

De son côté, le gouvernement sud-africain a condamné la fuite de ces documents secrets, ajoutant que cela portait d'atteinte à la sécurité de l'Etat et à ses relations diplomatiques.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.