Republier
Burundi

Médias: les députés burundais reviennent sur les lois liberticides

Le président de l’UBJ (Union des journalistes burundais), Alexandre Niyungeko, a salué le vote par l'Assemblée nationale d'une loi qui abroge l'essentiel des mesures liberticides à l'encontre des journalistes, le 4 mars 2015.
© www.iwacu-burundi.org -

Au Burundi, l'Assemblée nationale a adopté, ce mercredi 4 mars, une loi qui abroge l'essentiel des mesures liberticides à l'encontre des journalistes qui existaient depuis 2013. Et parmi les dispositions qui n'existent plus, il y a notamment l'obligation de révéler ses sources. L'Union des journalistes burundais a lutté pour que ces dispositions soient abrogées.

Au niveau du code pénal, il y a malheureusement des peines privatives de liberté.

Alexandre Niyungeko
05-03-2015 - Par Sonia Rolley

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.