Résultats définitifs aux Comores: le parti Juwa l'emporte

Des Comoriennes célèbrent la victoire de leur candidat devant le Parlement, le 25 février.
© AFP PHOTO/MARCO LONGARI

Aux Comores, la Cour constitutionnelle a rendu publics les résultats officiels des élections législatives. Après étude des divers recours déposés par certains candidats et recomptage de la totalité des urnes, les résultats sont donc définitifs et donnent la victoire, d'une courte tête, au parti Juwa.

La rumeur grondait dans la capitale. On craignait des surprises, l'annulation de nombreux bureaux de vote et même le retour à l'Assemblée nationale du parti Orange, incontestablement battu selon les premiers résultats provisoires. Mais les résultats définitifs sont venus confirmer les premières tendances.

Les forces de l'ordre étaient mobilisées massivement aux abords de la Cour constitutionnelle, cependant aucun débordement n'est à déplorer. Le grand vainqueur est donc bien le parti Juwa. La loi prévoit que trois conseillers par île, choisis parmi les partis élus majoritairement, siègent au Parlement. Le parti Juwa ayant obtenu la majorité à Anjouan, il y enverra donc trois de ses conseillers avec en plus un conseiller venu de Grande Comore et un de Mohéli.

Si l'on comptabilise les sept députés élus du parti à travers l'archipel, le député du Parti pour l'entente comorienne, allié de Juwa de la première heure, deux députés indépendants ouvertement proches du parti ainsi que les conseillers, cela représente 15 sièges sur 33 à l'Assemblée nationale. Une coalition avec un autre parti serait également en cours afin d'assurer au parti du précédent chef de l'Etat, la majorité à l'Assemblée.