Libye: nouvel attentat à la bombe revendiqué par l’EI à Tripoli

Un commissariat de Tripoli visé par une attaque de l’EI, le jeudi 12 mars 2015, en Libye.
© REUTERS/Hani Amara

Un nouvel attentat a été revendiqué ce jeudi dans la capitale libyenne, Tripoli, par le groupe Etat islamique. Au petit matin, une bombe a explosé devant un commissariat faisant des dégâts matériels, mais pas de victime.

Depuis le mois de décembre, il s'agit du sixième attentat revendiqué par la branche libyenne de l’organisation Etat islamique en plein coeur de la capitale, Tripoli. Contrairement à l'attaque kamikaze contre l'hôtel Corinthia, fin janvier, qui avait fait une dizaine de morts, cette fois, l'explosion n'a pas fait de victimes.

L'explosif a seulement détruit un commissariat et plusieurs véhicules de police. Une attaque symbolique contre l'autorité du gouvernement de Tripoli à laquelle le groupe Etat islamique a déclaré la guerre au même titre qu'au gouvernement rival de Tobrouk, à l'Est. Comme à son habitude, c'est sur le réseau social Twitter que la branche libyenne de l'EI a revendiqué cette action en diffusant quatre photos de l'explosion.

A Tripoli, depuis décembre, l'EI a déjà fait exploser des voitures piégées devant les ambassades d'Algérie, d'Egypte, des Emirats arabes unis et d'Iran. En janvier, l'EI avait expliqué avoir ordonné l'attaque commando d'un Soudanais et d'un Tunisien contre l'hôtel Corinthia pour viser la communauté internationale, mais aussi le gouvernement d'Omar al-Hassi, proche des islamistes, non reconnu par la communauté internationale et qualifié d'apostat par l'Etat islamique.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.