Avion gabonais immobilisé: la présidence nie toute affaire d’impayés

Depuis deux semaines, un avion de la République gabonaise est immobilisé à l'aéroport d'Orly, en région parisienne.
© AFP/ALEXANDER KLEIN

Depuis deux semaines, un avion de la République gabonaise est immobilisé à l'aéroport d'Orly, en France. Saisi par la justice française, il est au centre d'un litige entre une société suisse et l'Etat du Gabon. Le porte-parole de la présidence gabonaise, joint par RFI, fait part de « son étonnement » face à cette procédure et explique que l'appareil se trouve en France pour des travaux de maintenance et est couvert par les conventions internationales. Mieux, la présidence gabonaise ne reconnaît pas la dette que lui réclame la société suisse.

Cet appareil est un appareil de l’Etat gabonais avec une immatriculation militaire et donc couvert par les conventions internationales…

Alain Claude Bilie By Nzé
13-03-2015 - Par Boniface Vignon

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.