Bénin: le président de l’Assemblée lance son mouvement politique

Mathurin Coffi Nago , président de l'Assemblée nationale du Bénin.
© http://assemblee-nationale.bj

Au Bénin, le président de l'Assemblée nationale a présenté son nouveau mouvement politique, samedi, à Cotonou. C'est une alliance, les Forces démocratiques unies (FDU) qui aura des candidats aux législatives du 26 avril prochain. Mathurin Coffi Nago a quitté la mouvance présidentielle en février dernier, pour désaccord, notamment sur le sujet de la révision de la Constitution. Le président Boni Yayi est accusé par ses adversaires de vouloir rester au pouvoir après avril 2016, fin de son second et dernier mandat.

Devant les militants, les candidats et les responsables politiques réunis dans la grande salle du palais des Congrès, le président de l'Assemblée nationale, Mathurin Coffi Nago, a longuement expliqué sa position : « Si le projet de révision ne nous posait aucun problème fondamental, au début les manœuvres observées ont fini par convaincre qu’il fallait prendre du recul par rapport à ce dossier devenu délicat et encombrant. Nous allons nous battre avec le peuple. Cette révision n’interviendra pas. »

L'alliance, dont le logo est une feuille de manioc, a été créée par quatre partis d'anciens membres actifs de la mouvance présidentielle. « Les partis politiques signataires de l’Alliance ont décidé en toute liberté de se mettre dans une nouvelle dynamique unitaire et la vision est de faire de notre pays, un pays uni, démocratique, bien gouverné et prospère », a détaillé Bani Samari, premier vice-coordonnateur des Forces démocratiques unies.

« Je suis entré en campagne précocement »

Invité à prendre la parole, Basile Ahossi, représentant de l'Union fait la nation, principale force d'opposition, a appelé à resserrer les rangs et a eu ce lapsus : « Monsieur le président de la République… Monsieur le président de l’Assemblée nationale [rires]. Je suis entré en campagne précocement ! »

L'alliance FDU, qui sera présente dans toutes les circonscriptions pour les législatives, a annoncé qu'elle participerait aussi aux municipales de mai et la présidentielle de l'an prochain.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.