Tunisie: le musée du Bardo, cible d’une attaque terroriste

Vue de l'intérieur du musée du Bardo à Tunis, Tunisie.
© bardomuseum.tn

Le musée national du Bardo a été ce mercredi 18 mars cible d'un attentat avec 19 morts, dont 17 touristes étrangers, ainsi que 22 blessés. Situé dans le quartier du Bardo à Tunis, c'est l'un des plus importants musées du bassin méditerranéen.

C'est le grand musée de Tunisie. En 2005, année record, il avait attiré pas moins de 600 000 visiteurs. L’affluence a été telle que des travaux avaient été entrepris pour doubler sa surface d'exposition.

Aujourd’hui, c'est chose faite, mais entretemps, la Révolution a changé la donne. Ils n'étaient plus que 100 000 visiteurs en 2011, au plus fort des événements. Et la fréquentation touristique est encore loin des niveaux atteints auparavant.

Un musée incontournable

Le musée du Bardo n'en reste pas moins une institution incontournable recommandée par tous les guides de voyage sur la Tunisie pour la richesse de ses collections. La collection couvre toute l'histoire du pays, sur plusieurs millénaires, et à travers plusieurs civilisations : phénicienne, punique, romaine, chrétienne, arabo-islamique.

Installé dans un ancien palais voisin du Parlement, il rassemble notamment l'une des plus belles collections de mosaïques romaines du monde, grâce aux fouilles archéologiques lancées dès le début du 20e siècle sur des sites comme Carthage.

Le Coran bleu de Kairouan

Il abrite aussi d'autres pièces précieuses, comme le Coran bleu de Kairouan, une grande partie de ce manuscrit du 9e siècle teint à l'indigo, l'une des œuvres les plus célèbres des arts de l'islam.