Les éléphants pourraient disparaître à l'état sauvage d'ici 20 ans

L'éléphant d'Afrique pourrait à court terme disparaître à l'état sauvage, victime du braconnage pour l'ivoire, ont averti des experts réunis lundi au Botswana.
© AFP/Roberto SCHMIDT

Une vingtaine d'ONG et de gouvernements se sont réunis lundi 23 mars au Botswana pour évoquer la situation dramatique des éléphants sauvages d'Afrique. Chaque année, entre 25 000 et 30 000 de ces animaux sont abattus. Les éléphants, massacrés pour leur ivoire, pourraient disparaître à l'état sauvage d'ici 10 à 20 ans.

Une grande conférence pour sauver les Eléphants d'Afrique s'est tenue lundi 23 mars au Botstwana. C'est la deuxième du genre. Les représentants d'une vingtaine de gouvernements et autant d' ONG ont une fois de plus averti sur le risque de disparition pure et simple de l'espèce à cause du braconnage de l'ivoire. 

Lamine Sebogo, est responsable du programme pour la conservation des éléphants en Afrique à  WWF. Il estime que des mesures urgentes doivent être prises au plus vite pour la sauvegarde des éléphants d'Afrique.

Il faut ajouter le problème fondamental de la corruption, dans le secteur de la gestion de la forêt. La corruption empêche tout progrès dans le domaine de la lutte contre le trafic de l'ivoire et du braconnage.

Lamine Sebogo, responsable du programme pour la conservation des éléphants en Afrique à WWF
24-03-2015

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.