Republier
Mali Terrorisme

Mali: deux présumés terroristes morts dans une explosion

Patrouille malienne dans la région de Gao, au Mali, en octobre 2014.
© Olivier Fourt/RFI

Au Mali, on en sait un peu plus sur cette explosion survenue ce lundi 24 mars dans le centre-ville de Gao, dans le nord du pays, où une maison a été dévastée. Au moins deux personnes sont mortes en préparant, semble-t-il, un acte terroriste.

Les fouilles continuent, sous la supervision des équipes de déminage des Nations unies. Un robot doit encore inspecter les décombres de la maison où les restes d'au moins deux victimes ont déjà été retrouvés. Des sources sécuritaires à Gao indiquent que des téléphones portables reliés à des fils ont également été aperçus.

Une information que ne confirme pas, pour le moment, le porte-parole du gouvernement Choguel Maïga : « Il n’est pas exclu qu’on trouve des téléphones portables et d’autres fils. D’autant plus qu’il est très clair que c’est un explosif qui a été déclenché. On imagine que c’est par inadvertance parce qu’ils n’auraient quand même pas fait exploser le bâtiment où ils se trouvaient ».

La maison qui a explosé appartenait à un marabout de l'île de Kadji, en périphérie de Gao, soupçonné d'avoir collaboré avec le Mujao, le Mouvement pour l'unicité et le jihad en Afrique de l'Ouest, lorsque le nord du Mali était occupé par des groupes islamistes armés. Il avait été arrêté début 2013, lors de la guerre de reconquête, puis transféré à Bamako. Selon les autorités maliennes, il est mort en détention des suites d'une maladie, il y a plusieurs mois. Depuis, sa maison servait de lieu de passage pour de nombreux habitants de son village.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.