[Reportage]: l’armée tchadienne se déploie vers Mora contre Boko Haram

Soldats tchadiens déployés dans le cadre de la force militaire mixte contre Boko Haram, au Nigeria, en février 2015.
© REUTERS/Emmanuel Braun

L’armée tchadienne est arrivée, ce mercredi, à Mora, une localité camerounaise située au sud de Fotokol. Les soldats tchadiens, qui sont arrivés au Cameroun depuis la mi-janvier, continuent d’appuyer les forces camerounaises engagées dans la lutte contre Boko Haram.

C’est dans la journée du mercredi 25 mars que les troupes tchadiennes, qui ont quitté le territoire nigérian et avancent en direction du sud camerounais sur l’axe Fotokol-Maroua, sont arrivées à Mora. Un déploiement stratégique pour le général Ahmat Dari, commandant des troupes tchadiennes aux côtés des forces camerounaises : « J’ai laissé la moitié de ma troupe à Gambaru et je suis venu voir dans les parages parce qu’il est frontalier aussi avec le Cameroun, plus au sud. C’est toujours pour traquer ces bandits armés ».

En attendant de nouveaux combats, les troupes passent leurs journées à surveiller l’ennemi et au maintien de l’ordre. Le colonel Jacob Kodji, qui commande les troupes camerounaises dans le nord du Cameroun, assure que les troupes sont prêtes et n’attendent que les ordres : « Ils ont fait un déplacement dans le cadre de leur mission tel que c’était prévu par la hiérarchie et pour le moment ils se trouvent à Mora. Nous ne savons pas de quoi demain sera fait comme on dit, donc les hommes sont en attente et ils veillent ».

Le chef d’état-major général de l’armée tchadienne, le général Brahim Seid Mahamat qui s’est rendu à Mora ce jeudi en visite d’inspection, est confiant : « Le moral est très haut, ils sont fiers d’eux-mêmes, ils n’attendent que les instructions. Le fait qu’on laisse des gens à Gambaru et qu’on amène des gens par là, ça fait partie de notre stratégie militaire ».

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.