Nigeria: les législatives, l’autre enjeu de taille du scrutin

Une femme glisse un bulletin dans l'urne, ce samedi 28 mars, sur lequel est inscrit son choix pour le président, mais aussi pour son sénateur et son député.
© REUTERS/Akintunde Akinleye

Les scrutins présidentiel et législatif se sont terminés ce dimanche 29 mars dans la soirée, et l'heure est désormais au dépouillement. On devrait connaître ce lundi le nom du nouveau président, mais aussi la composition de l'Assemblée nationale, formée du Sénat et de la Chambre des représentants. Des résultats également très importants, et incertains, qui détermineront la prochaine majorité parlementaire.

Ce samedi, dans les bureaux de vote, il y n'avait pas un mais trois bulletins. Le premier pour la présidentielle, les deux autres pour l'élection des sénateurs et des membres de la Chambre des représentants, l'équivalent des députés.

Les sénateurs nigérians, au nombre de 109, sont élus pour quatre ans, à raison de trois par Etat et d'un pour le territoire de la capitale Abuja. Quatre ans de mandat, également, pour les membres de la Chambre des représentants. Au nombre de 360, ils sont élus proportionnellement à la population de chaque Etat.

Crise au sein du parti au pouvoir

Les élections de 2011 avaient vu une large victoire du Parti démocratique du peuple (PDP), au pouvoir. Cette fois-ci, la donne pourrait bien changer. Depuis plus d'un an déjà, la crise au sein du PDP a poussé de nombreux sénateurs et députés mécontents à claquer la porte, pour passer dans le camp du Congrès progressiste (APC), la coalition d'opposition.

Les frondeurs étaient si nombreux que le Sénat et la Chambre des représentants étaient jusqu'à vendredi dominés par l'APC, à une courte majorité. Si cela se confirme dans les urnes, ce serait la première fois que l'opposition dominerait l'Assemblée nationale. Un atout si son candidat Muhammadu Buhari était élu. Un véritable contre-pouvoir si Goodluck Jonathan repassait.

→ A REVOIR : En images: les Nigérians appelés aux urnes

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.