Republier
Libye Pétrole

Libye: le gouvernement reconnu veut exporter son pétrole

Vue générale du terminal de pétrole et de gaz de Mellitah, dans la ville portuaire de Zouara, à l'ouest de la Libye, le 6 janvier 2015.
© AFP PHOTO / MAHMUD TURKIA

Le gouvernement reconnu, basé à Tobrouk, entend commencer à collecter l'argent du pétrole. Dans un communiqué, il vient d'annoncer que la nouvelle compagnie nationale de pétrole, créée en mars, va commencer à exporter du pétrole. La nouvelle compagnie vient faire concurrence à la NOC basée à Tripoli, qui se trouve aujourd'hui sous le contrôle des miliciens de Fajr Libya qui ont pris la capitale l'été dernier. Avec deux gouvernements, la Libye a maintenant aussi deux circuits pétroliers. 

La question des revenus du pétrole est au centre de la bataille qui se livrent le gouvernement légitime, réfugié dans l'Est, et le gouvernement dissident, installé dans la capitale.

Le gouvernement du Premier ministre Abdallah al-Thinni, reconnu par la communauté internationale mais réfugié dans l'est du pays, veut convaincre qu'il est le détenteur légitime du pétrole libyen. Pour cela, il a créé une structure concurrente de la Compagnie nationale pétrolière, la NOC, afin que les revenus tirés de la vente du pétrole ne transitent plus par cette compagnie nationale ni par la Banque centrale libyenne.

Cela s'accompagne donc de l'ouverture d'un compte bancaire aux Emirats Arabes Unis pour collecter le produit des ventes et de l'installation de succursales aux Etats-Unis en Grande-Bretagne et en Allemagne, afin d'échanger du pétrole brut contre des produits de première nécessité.

Une initiative qui risque de poser des problèmes aux acheteurs traditionnels de pétrole libyen qui disposent actuellement de comptes auprès de la Banque centrale libyenne, une des seules institutions qui n'ait pas encore été touchée par le dédoublement du pouvoir en Libye.

A lire aussi : L'anarchie pétrolière s'aggrave en Libye

 

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.