Madagascar: les coupures de courant électrisent les populations

Siège de la Jirama, la compagnie d'électricité et d'eau de Madagascar.
© DR.

A Madagascar, la Jirama, l'entreprise de production et de distribution d'électricité, a du mal à équilibrer ses comptes. Les bailleurs parlent même d'un « gouffre financier » en raison de la mauvaise gestion de la société et des incessantes coupures de courant, plaies de la vie quotidienne des Malgaches. La Jirama s'est engagée à contrôler ses installations et vérifier, chez le consommateur, la légalité des branchements. A plus long terme, la société compte investir dans les énergies renouvelables. Mais ces projets risquent fort d'être insuffisants ; du coup, la société envisage fortement la privatisation de deux centrales.

Il manque dix-huit millions de dollars pour restaurer les centrales.
Le problème des coupures d'électricité à Madagascar
11-04-2015 - Par Jeanne Richard

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.