Elections locales au Nigeria: scrutin prolongé dans l'Etat de Rivers

Les bulletins de vote pour les élections locales dans un bureau de vote de Port Harcourt, dans l'Etat de Rivers, le 11 avril 2015.
© AFP PHOTO/FLORIAN PLAUCHEUR

Au Nigeria, les élections des gouverneurs et des représentants des assemblées locales ont été prolongées de 24 heures dans l'Etat pétrolier de Rivers, dans le sud du pays. Le scrutin avait été perturbé samedi dans plusieurs bureaux de vote. L'APC, le parti du futur président Muhammadu Buhari espère bien remporter ces élections dans la foulée de sa victoire à la présidentielle.

La situation est très tendue dans l’Etat de Rivers où le Parti démocratique populaire (PDP) du président sortant Goodluck Jonathan et l’opposition se disputent le siège de gouverneur.

Samedi matin, des protestations pour fraudes ont éclaté avec quelque 2 000 manifestants qui ont retardé la distribution du matériel de vote, ce qui a retardé l’ensemble du processus. Des tirs sporadiques ont été entendus par endroits. Un bureau de vote a également été incendié. Au total, le Congrès progressiste (APC) de l’opposition a déclaré que huit de ses partisans étaient morts. Un officier de police aurait également été tué. En tous les cas, à la mi-journée, les forces de sécurité ont maitrisé les poches de violence, mais le vote se poursuit encore ce dimanche sous très haute sécurité avec 17 000 policiers déployés.

Le résultat complet d'ici ce soir

Et pendant ce temps dans le reste du pays, on compile les résultats des votes. Et l’annonce se fait au compte-gouttes. On devrait obtenir le résultat complet d’ici ce soir, mais on a déjà quelques tendances pour les élections des gouverneurs. Selon les calculs des médias nigérians, le PDP de Goodluck Jonathan pourrait perdre sa domination à l’échelle nationale. Ce parti contrôlait jusque là 21 Etats sur 36, contre 14 pour la coalition APC. Cette fois, l’APC pourrait remporter 18 des 29 Etats où se déroule l’élection.

La coalition remporterait notamment les Etats du Nord tels que Bauchi, Katsina, Kaduna, mais tout cela reste à confirmer, a priori donc dans la soirée puisque l’annonce se fait Etat par Etat et non plus de manière centralisée à Abuja comme ce fut le cas pour la présidentielle.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.