Présidentielle au Togo: Faure Gnassingbé, un président en campagne

Le président togolais, Faure Gnassingbe, en décembre 2013.
© © Mustafa Yalcin / Anadolu Agency

Faure Gnassingbé se lance dans la campagne pour sa propre succession. Trois jours après l'ouverture officielle de la campagne électorale, Faure Gnassingbé s'est enfin lancé dans la bataille et pour sa première sortie, il s’est rendu à Notsé, la cité historique du peuple Ewé, à 95 kilomètres au nord de Lomé.

Par une matinée très ensoleillée, Faure Gnassingbé arrive à l'heure indiquée sur le stade du collège d'enseignement général de Notsé-ville 2. Il est alors accueilli chaleureusement, comme il le reconnaîtra dans son intervention.

Ambiance des grands jours, tam-tam, fanfare, tout y était et le porte-parole des populations de la localité, Sélom Klassou, a trouvé les mots pour accueillir son candidat : « Vous êtes le remède pour notre pays. Autrement dit, vous êtes l’avenir pour notre cher Togo ».

Puis le candidat Faure Gnassingbé prend la parole pour aborder les péripéties de l'installation de la Commission électorale nationale indépendante et le fichier électoral au départ très contesté : « Avant de commencer, c’était les difficultés pour mettre en place la Céni. Que n’a-t-on pas entendu ? Et plus récemment encore, alors que nous nous préparions pour aller aux élections le 15 avril, la question du fichier a été posée. Les commentaires, parfois désobligeants, des accusations infondées, ont été entendus. Et puis finalement, la montagne a accouché d’une souris ».

Les enjeux de cette présidentielle pour lui sont nombreux, la sécurité et la paix, la santé, l'éducation, l'agriculture, la jeunesse, la femme : « Faisons en sorte que cette élection se déroule dans de bonnes conditions, le gouvernement n'acceptera plus cette espèce de récréation d'après élection ; nous n'avons plus de temps à perdre », a ajouté Faure Gnassingbé.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.