Republier
RDC

RDC: les membres de Filimbi s’expliquent sur leur action

Capture d'écran du site du mouvement congolais Filimbi.
©

Trois membres de la coordination du mouvement Filimbi ont décidé de quitter provisoirement Kinshasa pour l'Europe. Ils disent avoir passé le mois dernier dans la clandestinité par mesure de « sécurité » après l'arrestation le 15 mars au cours d'une conférence de presse de lancement d'une trentaine de personnes parmi lesquelles des activistes sénégalais et burkinabè. Les trois membres de Filimbi veulent « sortir du silence » pour réclamer la libération des leurs.

Il faut rétablir la vérité, beaucoup de contrevérités ont été dites sur ce que nous sommes, sur nos objectifs, sur nos manières de travailler. On veut absolument que les gens comprennent que nous ne sommes pas des terroristes, loin de là, nous sommes des gens qui veulent travailler de manière pacifique, qui veulent construire. Nous, Filimbi, ce qu’on veut, c’est donner à chaque Congolais, à chaque jeune Congolais, les capacités de connaître ses droits, de savoir quels sont les problèmes et de savoir comment agir.

Yangu Kiakwama
17-04-2015 - Par Florence Morice

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.