Mali: un convoi de la Minusma attaqué près de Gao, deux civils tués

La force de l'ONU a condamné cette nouvelle attaque près de Gao touchant des civils innocents.
© Pierre René-Worms/RFI

L'attaque d'un convoi de la Minusma a fait deux morts et un blessé par balle vendredi à Gao dans le nord du Mali. La force de l'ONU « condamne » cette attaque et souligne que ce sont des civils qui ont été visés car il s'agissait de fournisseurs civils.

Le convoi était composé de trois camions. A bord de chacun, un chauffeur et un apprenti et des civils qui transportent un chargement de nourriture destiné aux troupes de la mission des Nations unies à Gao. Les camions circulent sur la route de Gossi à l’ouest de la ville. Aux alentours de 19h et alors qu’ils ne sont plus qu’à une vingtaine de kilomètres de Gao, deux hommes surgissent à moto.

De source onusienne, les assaillants stoppent le convoi, obligent deux chauffeurs à s’allonger par terre, avant de les abattre froidement et de mettre le feu au camion. Les autres hommes parviennent à s’enfuir. Ils seront récupérés quelques heures plus tard par des soldats maliens. L’un d’eux est blessé par balle, il est actuellement soigné à l’hôpital de Gao.

Un responsable de la Minusma à Gao s’inquiète non seulement de la fréquence toujours plus importante des attaques terroristes, mais également du fait que ces attaques sont plus violentes et meurtrières qu’auparavant.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.