Mali: les habitants de Goundam présentent leur caravane pour la paix

Région désertique de Goundam, au Mali.
© Source: Action, solidarité, communication

Une caravane pour la paix, caravane des habitants de Goundam, près de Tombouctou dans le nord du Mali, s'est arrêtée, mercredi 22 avril, à Bamako après tout juste une semaine de voyage. Cette initiative communautaire, financée par les bailleurs internationaux, a pour objectif de protester contre le banditisme et de promouvoir les efforts entrepris en faveur de la paix.

Pendant une semaine, la caravane de la paix a sillonné une vingtaine de sites et de localités du cercle de Goundam. Ce qui a suscité cette initiative, c'est l'insécurité permanente qui empêche les habitants de vivre normalement.

Abdoul Majid Ag Mohamed Ahmed, plus connu sous le nom de Nasser, est à la fois chef de la tribu Kel Ansar et président de la caravane de la paix du cercle de Goundam : « A Goundam, c’est le petit banditisme, c’est le vol d’animaux, le vol de véhicules. Ça a carrément freiné l’économie du cercle de Goundam parce que personne ne peut aller aux champs, personne ne peut aller d’une ville à une autre, personne ne peut soigner ses animaux. C’est devenu un problème crucial. Ce n’est ni lié à la rébellion, ni lié au tourisme. C’est du simple banditisme. Ces bandits, en réalité, savent que la zone n’est pas occupée. Elle a été abandonnée par l’administration, l’armée n’est pas présente sur le terrain, donc ils ont un terrain libre, ils font la loi comme ils veulent ».

Les caravaniers se sont donc adressés aux habitants du cercle pour promouvoir la cohésion sociale et éviter que ces actes de banditisme ne suscitent des tensions intercommunautaires. Les caravaniers demandent aussi à l'administration nationale de revenir au plus vite afin de rétablir les services sociaux de base.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.