Lac Tchad: des centaines de réfugiés après une attaque de Boko Haram

Village de Kinaserom, au bord du lac Tchad, au Tchad.
© RFI/Sayouba Traoré

Le Tchad enregistre depuis quelques jours un afflux de réfugiés dans la région du lac Tchad. Ils viennent des îles du Lac Tchad appartenant au Niger ou au Nigeria. Ces personnes affluent par centaines depuis la dernière attaque de Boko Haram sur une île nigérienne.

C’est par petits groupes, baluchon sur la tête, qu’ils arrivent à divers endroits sur les rives tchadiennes du lac. Combien sont-ils exactement ? Impossible de le dire tant l’accès à la zone est difficile. Une première mission conjointe, entre le gouvernement et les organisations humanitaires, s’est rendue sur zone et les premiers constats appellent à une assistance rapide.

« Les populations en question sont dans des situations extrêmement difficiles, alerte Mamadou Dian Baldé, le représentant adjoint du HCR au Tchad. Elles sont très vulnérables. Même si elles n’ont marché que sur quelques kilomètres, les conditions et les évaluations initiales montrent que ce sont des personnes qui sont dans des précarités extrêmement difficiles. Elles se retrouvent aussi dans des communautés qui vivent des conditions très précaires depuis des mois ou des années ».

Pour l’heure, les équipes travaillent à repérer les arrivants dans un contexte logistique difficile. Il faudra plusieurs jours pour savoir leur nombre exact. Se posera alors la question de leur installation, les autorités ne souhaitant pas la présence des populations civiles sur les rives du lac Tchad trop exposées aux attaques de Boko Haram.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.