Burundi: un mort lors de nouvelles violences à Bujumbura

A Buterere, deux permanences du CNDD-FDD ont été saccagées et la maison de l’administratrice pillée, le 12 mai 2015.
© RFI/SR

Pas de trêve dans la contestation au Burundi. Les manifestants restent fermement opposés à une troisième candidature du président Pierre Nkurunziza. De nouveaux rassemblements ont eu lieu à Bujumbura, ce mardi 12 mai, et notamment une manifestation de femmes.

Elles suivent leurs aînées intellectuelles. C’est ce qu’elles disent, ces femmes, notamment dans le quartier de Musaga. Une référence à la manifestation de dimanche où déjà plusieurs centaines de femmes avaient manifesté dans le centre-ville et avaient réussi à braver les cordons de police.

Les femmes de Musaga ont donc décidé de prendre le relais. Elles ont manifesté ce mardi dans leur quartier. Elles étaient plus de 200, applaudies par les hommes qui, bien que faisant aussi partie du cortège, ont laissé les femmes mener la marche.

Un mort par balle à Buterere

Des femmes qui étaient également très présentes dans la manifestation de Buterere. Une manifestation en marge de laquelle il y a eu de nouvelles violences. Les heurts ont commencé après la dispersion d’un premier rassemblement par la police, ce mardi matin. Les manifestants en colère ont alors décidé de brûler l’un des sièges du parti au pouvoir, le CNDD-FDD. Puis, ils ont voulu s’attaquer à la maison d’un commissaire bien connu, le commissaire Ayubu.

En revenant sur les lieux pour constater les dégâts, les policiers se sont mis à tirer. Les manifestants ont alors tenté de fuir. Le bilan est lourd, avec au moins un mort et deux blessés. Les manifestants ont ensuite porté le corps d’une des victimes à la maison de l'administratrice locale. Des tirs ont de nouveau retenti. Les jeunes en colère ont pillé son domicile et brûlé sa voiture. « Elle a pris le parti de la police, elle a dit ce matin à la radio qu'il n'y avait pas d'insécurité ici, alors qu'on manifeste depuis quelques jours », explique un manifestant.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.