Republier
Centrafrique

Centrafrique: la LRA sujet de discussions au Forum de Bangui

Des rebelles de la LRA en septembre 2006 à la frontière entre le Soudan et la RDC.
© AFP PHOTO/STRINGER

En Centrafrique, l'intégralité des 16 préfectures du pays était représentée au Forum de Bangui. Au nord-est du pays, la Ligue de résistance du Seigneur fait rage. Plusieurs représentants de ces localités isolées ont fait le déplacement pour parler des problèmes de sécurité et d'économie.

La préfecture du Haut-Mbomou est divisée en quatre sous-préfectures. Toutes ont au moins subi une incursion des hommes de la Ligue de résistance du Seigneur (LRA) depuis 2008. Bienvenue Backpé fait partie de la délégation venue de la ville de Obo : « Je crois que le Forum pour la préfecture que je représente peut changer quelque chose. Nous avons un problème de sécurité donc par rapport à ce sujet, il faut vraiment que le gouvernement s’entende pour déployer des forces centrafricaines surtout à la frontière et aussi dans les quatres sous-préfectures du Haut-Mbomou. »

Ces problèmes de sécurité jouent un rôle important sur le développement économique de la région. Les gens ont peur de s’aventurer trop loin des centres-villes. « Il y a non seulement le problème de la LRA mais il y a aussi le problème de l’insécurité sur le plan économique. Les jeunes, qui avaient l’habitude des petites courses dans toute la sous-préfecture et de pourvoir à leurs besoins, se voient aujourd’hui bloqués par la présence de ces malfaiteurs qu’on appelle les LRA. Alors aujourd’hui, il y a un blocage total », explique Mamadi Fofana, le représentant des jeunes pour la préfecture du Haut-Mbomou.

Pour la délégation venue de l’extrême nord-est du pays, le bilan est positif. Leurs problèmes de sécurité font partie des recommandations validées par le Forum de Bangui.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.