Le président kényan appelle au report des élections au Burundi

Le président kényan Uhuru Kenyatta.
© Reuters

Le président kényan réitère son appel à reporter les élections au Burundi. Uhuru Kenyatta a estimé qu'un report des élections législatives et présidentielle permettrait de trouver une solution à l'amiable. Kenyatta s'exprimait en marge d'une visite en Afrique du Sud, où il a rencontré son homologue, Jacob Zuma. L'Afrique du Sud - qui a été fortement impliquée dans l'accord d'Arusha signé il y a 15 ans - a également appelé à une solution négociée la semaine dernière. Par ailleurs, selon un quotidien sud-africain, Pretoria aurait proposé au chef de l'Etat burundais de l'accueillir sur son territoire si ce dernier choisissait de quitter le pouvoir et de ne pas se présenter pour un troisième mandat. L'offre aurait été faite mercredi dernier à l'issue de la rencontre de la Communauté des Etats d'Afrique de l'Est à Dar es Salaam.

Nous pensons que la paix et la stabilité sont fondamentales au Burundi. C'est pourquoi nous autres, dirigeants de la région, avons estimé qu'il était nécessaire que les élections soient reportées, tout en restant dans le cadre du mandat de l'actuel gouvernement.
Uhuru Kenyatta, président du Kenya
19-05-2015 - Par RFI