Bruxelles: conférence de bailleurs de fonds sur la Centrafrique

Un accord signé, le 10 mai 2015, à Bangui prévoit que chaque combattant dépose toutes les armes de guerre qu'il possède.
© AFP PHOTO / PACOME PABANDJI

Bruxelles accueille ce mardi 25 mai une conférence des bailleurs sur la République centrafricaine (RCA). Initialement, il devait être uniquement question du financement de la reconstruction et du développement mais des dossiers comme le financement des élections et celui du processus de DDR (Démobilisation Désarmement Réinsertion) se sont invités aux échanges.

Cette conférence devait, au départ, permettre de rassembler les bailleurs autour du fonds mis en place par l'Europe pour la stabilisation et la reconstruction de la Centrafrique, le fonds Békou, « Espoir » en langue Sangho. Les objectifs ont finalement été élargis à trois autres dossiers, à savoir le financement du processus électoral, celui du processus de DDR et le financement de la Cour pénale spéciale.

Un quart seulement du budget du processus électoral est pour l'instant réuni. Lorsque toutes les promesses de contribution auront été acquittées, il manquera encore 48 % des fonds.

Le tour de table sur le financement du DDR, lui, commence tout juste. Les enjeux sont énormes car c'est l'échec du précédent processus qui avait plongé le pays dans le chaos.

« Les attentes après le forum de Bangui sont très importantes. Il nous faut l'engagement des bailleurs pour calmer les inquiétudes », a indiqué, à RFI, le ministre centrafricain des Finances.

« Nous espérons obtenir des engagements, dès cette réunion, mais sur des dossiers comme le désarmement ou la Cour pénale spéciale, il faut bien voir que la sensibilisation des bailleurs en est encore à ses débuts », avertit cependant une source diplomatique.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.