Visite du président du Niger Mahamadou Issoufou en France

François Hollande, le président français a déjà reçu plusieurs fois son homologue nigérien. Ici, le 10 mai 2013.
© REUTERS/Gonzalo Fuentes

Le président du Niger est à Paris. Il est reçu mardi 2 juin à l'Elysée par François Hollande. A Niamey on parle d'une visite de travail et d'amitié. Le chef de l'Etat du Niger est accompagné, entre autres, du ministre de la Défense et de la ministre des Affaires étrangères. François Hollande accueille là un partenaire africain parmi les plus fidèles.

Plus que jamais en Afrique, François Hollande s'appuie sur des personnalités qui lui sont proches. Et c'est le cas de Mahamadou Issoufou. Président d'un pays sahélien, le Nigérien est au coeur d'une sous région traversée par de nombreuses crises sécuritaires : Aqmi et l'Etat islamique au nord et à l'ouest, Boko Haram au sud.

Le Niger, pays parmi les plus pauvres au monde, est également une autoroute des filières de l'immigration vers l'Europe et également une route des trafics de drogue. Le président Issoufou est donc devenu un partenaire incontournable de la communauté internationale et de la France en particulier.

Depuis l'élection de Mahamadou Issoufou en 2011, le Niger n'a jamais autant accueilli de soldats français et américains sur son sol : base aérienne à Niamey, base militaire aux confins du pays pour contrôler et contenir la progression des terroristes en provenance de Libye. Le Niger devrait également héberger d'ici quelques mois des centres de migrants à Agadez et Arlit pour contenir sur le territoire africain le flot de clandestins tentés par l'Europe.

Mahamadou Issoufou, l'ami fidèle de François Hollande, déjà à Paris à ses côtés le 11 janvier pour la marche républicaine, sera encore là en décembre prochain pour la conférence sur les changements climatiques. Cet image d’ami de la France ne lui vaut pas que des amitiés chez lui à Niamey à quelques mois de la présidentielle.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.