Rencontre des présidents Buhari et Issoufou à Niamey

Mohammadu Buhari, le président nigerian et Mahamadou Issoufou, le président du Niger à l'aéroport de Niamey le 3 juin 2015.
© AFP PHOTO / BOUREIMA HAMA

Le président nigérian Buhari, investi la semaine dernière, a choisi le Niger pour son premier déplacement officiel. Une visite sous le signe de la lutte commune contre Boko Haram.

C’est avec tous les honneurs dus à son rang de chef d’Etat, que Muhammadu Buhari a été accueilli à l’aéroport de Diori Hamani à Niamey au Niger. La direction des grands événements n’a pas lésiné sur les moyens ; un accueil digne des grands jours, le Niger en miniature à travers les différentes troupes artistiques ont souhaité la bienvenue au président Buhari.

Avec ses 17 millions d’habitants, le Niger partage avec le Nigeria 1 500 kilomètres de frontières, les mêmes peuples à la frontière sud. Après un entretien d’une heure de temps, une conférence de presse conjointe a été animée par les deux chefs d’Etat. Muhammadu Buhari a profité pour remercier le Niger et son armée pour avoir chassé les éléments de Boko Haram des frontières nigérianes.

A la question de savoir quand les soldats nigérians prendront le relais, Muhammadu Buhari a déclaré que dans un mois la nébuleuse Boko Haram ne serait qu’un lointain souvenir pour le Nigeria, a-t-il déclaré. Le Niger est un allié incontournable dans le cadre de l’éradication de la lutte contre Boko Haram.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.