RCA: des dizaines d’élèves blessés dans des échanges de tirs à Bangui

L'attaque contre les casques bleus est assimilée à un crime de guerre, rappelle la Minusca.
© AFP PHOTO/PACOME PABANDJI

Une quarantaine d’élèves scolarisés au lycée Boganda dans le quartier Boy Rabe ont été blessés mercredi 3 juin à Bangui dans des échanges de tirs, alors que la Minusca intervenait pour récupérer un véhicule volé. Deux casques bleus ont également été blessés.

L'opération de la Minusca menée mercredi dans le quartier de Boy Rabe a totalement dégénéré. Ce jour-là, la Minusca se rend dans le quartier de Boy Rabe, un fief anti-balaka situé sur l’axe nord de Bangui. Selon nos informations, les soldats veulent récupérer un véhicule volé par un membre influent des anti-balaka. Boy Rabe est un des fief de ces miliciens.

Mais la situation dégénère. La Minusca explique dans un communiqué avoir essuyé des tirs nourris d'hommes armés alors qu'ils se trouvaient à proximité du lycée Boganda, un des plus grands établissements scolaires de la ville situé en bord de route, en contre bas du quartier. Selon le communiqué, les hommes armés ont utilisé les élèves comme boucliers humains. Plusieurs dizaines d’élèves, une quarantaine selon les informations de RFI, ont été blessés dans ces échanges de tirs et dans le mouvement de panique. Ceux-ci ont été immédiatement transportés vers les hôpitaux de la capitale. Certains sont blessés assez gravement.

Toujours dans ce communiqué, la Minusca se dit « indignée par l’usage lâche par les criminels des écoliers comme boucliers au détriment de leur droit à la vie ». La mission onusienne « rappelle également que l’attaque contre les casques bleus est assimilée à un crime de guerre ». Par conséquent, prévient la Minusca, les auteurs seront recherchés et remis aux autorités centrafricaines pour une suite nécessaire. Deux casques bleus ont été blessés par balle lors de cette opération.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.