Republier
Djibouti

Djibouti: arrestations autour de l’accueil d’une chanteuse populaire

Précédente manifestation de l'USN à Djibouti.
© Facebook / USN

A Djibouti, ils étaient des centaines, ce samedi, pour accueillir Nima Djama Miguil, une chanteuse populaire qui était réfugiée au Canada depuis cinq ans. Pour son retour, les partis d'opposition, réunis autour de l’Union pour le salut national (USN), avaient appelé à se rassembler. Ils ont entamé des chansons engagées de l'artiste, mais les forces de l'ordre sont intervenues et 12 personnes (10 femmes et deux jeunes) ont été interpellées. L’USN estime qu’il s’agit là d'une violation de la liberté d'expression.

Nous avons interpellé le président de la République à trois reprises et c’est le silence total.
Abdourahman Mohamed Guelleh
08-06-2015 - Par Florence Morice

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.