Djibouti: nouvelle vague d'arrestations au sein de l'opposition

Le président djiboutien Ismaïl Omar Guelleh
© AFP PHOTO/Carl de Souza

Nouvelle vague d'arrestations au sein de l'opposition djiboutienne. Selon l'Union pour le salut national (USN), cinq de ses jeunes militants ont été interpellés dans le quartier d'Aribha, à Djibouti, alors qu'ils venaient de manifester leur hostilité à un quatrième mandat du président Ismaïl Omar Guelleh.

D’après l’USN, l'un des militants aurait été tabassé. Ces arrestations font suite à une douzaine d'autres, il y a une semaine, lors du retour au pays de la chanteuse Nima Djama Miguil.

Dans les rangs du parti, c'est le ras-le-bol. D’autant que l'accord signé en décembre entre le pouvoir et l’opposition qui prévoyait une série de réformes démocratiques n'est toujours pas appliqué.

Le régime viole de plus en plus l’accord-cadre que nous avons signé
Le secrétaire général de l'USN, Abdourahman Mohamed Guelleh, rappelle le gouvernement djiboutien à ses responsabilités
13-06-2015 - Par Sébastien Nemeth