Bénin: des élections locales à fort enjeu pour le camp présidentiel

Cotonou doit renouveler ses conseillers municipaux.
© Getty Images/Raido Valjamaa

Au Bénin, la campagne pour les élections municipales, communales et locales du dimanche 28 juin a démarré ce mercredi à minuit. Il s'agit d'élire les conseillers municipaux à Cotonou, Porto-Novo et Parakou et les conseillers communaux dans les autres villes qui à leur tour choisiront les maires, les conseils de village et de quartier de ville qui désigneront leurs chefs. Des élections de proximité donc mais qui seront décisives pour le camp présidentiel.

Après le recul enregistré aux législatives d'avril et la récente perte de contrôle du Parlement au profit de l'opposition, c'est un nouveau test qui se profile pour le camp présidentiel, représenté par les Forces cauris pour un Bénin émergent (FCBE).

Car les FCBE détiennent la majorité des mairies, depuis les élections de 2008. Le scrutin du 28 juin dira si elles continuent de maîtriser le terrain ou si le recul général se confirme.

Le pouvoir joue gros

La coalition au pouvoir joue donc gros, surtout dans la perspective de la présidentielle qui aura lieu dans 8 mois. Les résultats pourraient influer sur sa stratégie : s'ils sont bons, les partisans du chef de l'Etat soutiendront leur propre candidat. S'ils leur sont défavorables, ils pourraient choisir de faire partie d'une alliance et cela pourrait même entraîner l'éclatement des FCBE. La capacité du président Boni Yayi à peser sur le scrutin s’en trouverait également affaiblie.

Ce sont donc des élections de proximité mais elles indiqueront si les FCBE sont encore la première force politique du pays.