La compagnie Air Madagascar est en grève

Un Boeing 737 de la compagnie Air Madagascar.
© Wikimedia

La compagnie nationale aérienne Air Madagascar fait face à un nouveau mouvement de contestation parmi ses salariés. Le programme des vols nationaux et internationaux est perturbé depuis lundi. Les négociations entre délégués du personnel et direction se poursuivront, mais la situation est bloquée. Alors que les salariés maintiennent leurs doléances, la direction les accuse de mener une grève illicite.

Dans le hall de l'aéroport international d'Ivato qui dessert la capitale, les passagers pour les Comores gardent espoir. Leur vol prévu lundi a été annulé, ils ont dormi à l'hôtel et espèrent maintenant partir : « On verra. Déjà, on commence à peser les valises. C’est pas mal. C’est toujours la même chose. Depuis longtemps, à chaque fois, il y a des problèmes comme ça. Je ne sais pas pourquoi. C’est fatigant vraiment. Moi ça me dérange ».

Les doléances des grévistes sont nombreuses. Ils protestent par exemple contre le non-versement de cotisations à leur caisse de retraite par la société, cotisations prélevées sur leur salaire. Ils réclament aussi le départ de l'actuelle direction qui, selon eux, a fait de mauvais choix stratégiques. L'acquisition récemment de nouveaux avions est, selon le personnel, un nouveau gouffre financier pour la compagnie.

Le directeur général d'Air Madagascar, Haja Raelison, défend sa stratégie, pour lui la compagnie est en phase de redressement. Et la grève, selon la direction, n'est pas légale : « Le fait qu’il y avait la procédure disciplinaire à l’encontre de certains personnels en interne qui en quelque sorte a déclenché cette grève que je qualifie d’illicite parce qu’il y a certaines dispositions du Code du travail qui n’ont pas été respectées ».

Les quatre meneurs de la grève ont reçu une lettre de licenciement ce lundi 15 juin. Ils continuent cependant de représenter le personnel dans les actuelles négociations. En attendant qu'un accord soit trouvé, la grève continue. Plusieurs vols ont cependant pu être effectués mardi, car des salariés ont été réquisitionnés.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.