Bénin: Lionel Zinsou, de technocrate à Premier ministre

Lionel Zinsou, nouveau Premier ministre du Bénin.
© AFP/Thomas Samson

Nommé jeudi soir Premier ministre du Bénin, l'économiste franco-béninois est aussi en charge du développement économique du pays. Un choix du Président Boni Yayi qui n’a pas été fait au hasard au regard du parcours de Lionel Zinsou. Portrait.

À 60 ans, Lionel Zinsou met entre parenthèses la gestion de PAI Partners, un fonds d’investissement qui pèse 7 milliards 500 millions d’euros. Il va se consacrer à l’animation d’une équipe gouvernementale qui doit gérer cette année, un budget de 1 500 milliards de francs CFA, c’est 3 fois moins que le portefeuille de PAI Partners. C'est avec ce budget que Lionel Zinsou se fixe un nouveau défi : résorber le chômage des jeunes Béninois, améliorer le réseau routier et les autres axes de communication notamment.

Homme multicarte

Des défis immenses pour l’ancien professeur d’économie à l’ENA, l’École nationale d’administration, à Paris et ancienne plume de l’actuel chef de la diplomatie française, Laurent Fabius. Ses proches et ceux qui le côtoient décrivent Lionel Zinsou comme brillant. L'ancien banquier d'affaires chez Rothschild a l’afro-optimisme chevillé au corps, tout en restant lucide.

Pour lui, le marché ne produira pas « les biens publics dont l‘Afrique a besoin : l’éducation, la santé, l’accès à l’eau et à l’électricité ». Après s’être beaucoup investi pour la création de la Fondation Africa-France pour la croissance qu’il présidait depuis février dernier, l’économiste ouvre un nouveau chantier.

Il a neuf mois pour convaincre les Béninois. Et sa réussite pourrait lui ouvrir le chemin de la présidentielle de 2016. Prudent, le nouveau Premier ministre béninois conserve un lien avec PAI Partners, dont il devient vice-président du Conseil de surveillance.

Liens avec le Bénin

Lionel Zinsou connaît peu le Bénin ou les Béninois le connaissent moins bien. Né en France d’un père béninois et d’une mère franco-suisse, le nouveau chef du gouvernement béninois a peu vécu dans les rues de Cotonou, de Porto Novo ou de Parakou. « Cela ne fait qu’une quinzaine d’années que je viens régulièrement à Cotonou », déclarait début juin le neveu d’un ancien chef d’État du Dahomey, devenu par la suite le Bénin. Emile-Derlin Zinsou a été président du pays de juillet 1968 à décembre 1969. Lionel Zinsou a été en partie élevé par son oncle.