Mali: l'armée régulière circule à nouveau à Ménaka

Manifestation de soutien aux habitants de Ménaka, à Bamako, le 2 mai 2015.
© AFP PHOTO / HABIBOU KOYATE

Ménaka avait été le dernier point d'achoppement sur le chemin de la paix au Mali. Contrôlée par les rebelles de la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA) depuis mai 2014, elle avait été reprise fin avril par les groupes armés pro-Bamako de la Plateforme en violation du cessez-le-feu, ce qui avait déclenché une nouvelle série d'affrontements. Un arrangement avait finalement été trouvé au début du mois, rendant possible la signature de l'accord de paix et le redéploiement donc de l'armée malienne.

Les soldats maliens, jusque-là cantonnés dans leur camp, circulent à nouveau à Ménaka depuis dimanche. Un redéploiement initié au lendemain de la signature de l'accord de paix par les groupes rebelles et deux jours après le départ des groupes pro-Bamako de la Plateforme.

« Les forces maliennes sont déployées dans la ville et autour de la ville, indique Bajan Ag Hamatou, député de Ménaka. Tout le monde est rassuré et tout le monde est content. Et la présence des forces armées maliennes et de la Minusma ne fait que rassurer tout le monde. Les casques bleus de la Minusma et les forces maliennes sont visibles. Ils circulent dans la ville et il n’y a aucun problème. »

Ni l'armée malienne, ni le ministère malien de la Défense n'ont souhaité s'exprimer sur ce sujet sensible, mais la mission des Nations unies au Mali confirme l'organisation de patrouilles coordonnées avec les forces maliennes. 500 casques bleus sont présents à Ménaka, ils seront bientôt 600. Plusieurs habitants joints au téléphone se disent satisfaits et décrivent une ville tranquille où chacun reprend peu à peu ses occupations.