RDC: les professionnels du bois dénoncent l’acharnement des ONG

Un groupe d’habitantes de Bunagana ramène du bois de chauffe.
© REUTERS/James Akena

En RDC, la Fédération des industriels du bois (FIB) est en colère contre les ONG environnementales, comme Greenpeace qui l'accusent régulièrement de mauvaise gestion de la ressource forestière ou de violation des quotas de coupe. Pour la Fédération des industriels du bois, c'est tout l'inverse. Elle accuse Greenpeace de chercher à empêcher la RDC d'exploiter cette ressource pour son développement.

Pour la Fédération des industriels du bois, l'ONG Greenpeace relaie systématiquement de vieilles accusations dépassées et ne prend pas en compte les efforts mis en place par le gouvernement et les industriels pour assurer une gestion durable de la forêt congolaise. Exemple avec le système de traçabilité du bois. Selon le président de la Fédération des industriels du bois, Gabriel Mola Motya, des difficultés existent, mais ça n'en fait pas du bois criminel pour autant : « Il y a le problème de connexion internet, le problème du courant, pour les industriels ça va encore, mais pour les artisans, il y a des gens qui n’ont jamais vu un ordinateur. Donc il faut former des informaticiens, ce qui augmente les frais des entreprises et des artisans. Il y a des problèmes, nous le reconnaissons. Mais cela ne signifie pas que le bois que nous exportons, c’est un bois illégal ».

Au contraire selon la fédération, non seulement les entreprises payent leurs impôts, mais entre 2011 et 2016, elles ont aussi versé 13 millions de dollars de contreparties aux communautés locales où se trouvent les exploitations, créé 15 000 emplois, et elles respectent un plan d'aménagement durable mis en place avec les autorités. Enfin, les représentants du secteur s'étonnent que les ONG s'acharnent sur les entreprises industrielles qui n'exploitent que 7% de la surface forestière totale du pays et ne disent rien sur le secteur informel qui représente 90% de l'exploitation au Congo, en dehors de tout cadre légal.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.