Republier
Togo

Togo: fermeture du bureau des droits de l’homme de l’ONU

Une vue de Lomé, la capitale du Togo.
© wadr.org

Le 30 juin prochain, les Nations unies fermeront leur bureau des droits de l'homme de Lomé. Ce bureau avait été installé en 2006, sur demande des autorités togolaises, au lendemain de l'élection présidentielle d'avril 2005 et des violences qui avaient suivi. La Ligue togolaise des droits de l'homme dresse un bilan en demi-teinte de l'action de ce bureau. Certes, elle reconnaît des avancées notamment sur le plan législatif, mais il reste beaucoup à faire.

La commission nationale des droits de l’homme, qui a été créée au lendemain de ce qu’il s’est passé en 2005, a fait des recommandations. Mais ces recommandations sont dans des tiroirs.

Raphaël Kpandé-Adzaré
26-06-2015 - Par Pierre Pinto

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.