Republier
Guinée Ebola

Guinée: le secteur privé espère la fin de l’épidémie Ebola

Des infirmiers se préparent à soigner des patients touchés par Ebola, en mars 2014 en Guinée.
© AFP PHOTO / MEDECINS SANS FRONTIERES

Ce dimanche, les pays de la Mano River (Guinée, Sierra Leone, Liberia et Côte d'Ivoire) se sont retrouvés à Conakry pour finaliser les programmes qui seront présentés les 9 et 10 juillet prochains à New York pour la conférence consacrée au financement post-Ebola de ces pays. Les pays durement affectés par l'épidémie attendent désormais un geste fort de la communauté internationale. La croissance a été bien ralentie par le virus en 2013 et 2014. Les entrepreneurs de Guinée-Conakry ont fait face à de nombreuses difficultés.

Ils n'ont jamais contracté le virus, mais Ebola leur a fait mal au portefeuille. Le plus dur pour Ousmane Diallo, directeur commercial d'une PME qui fabrique des matériaux de construction à Conakry, ce fut la mise en quarantaine partielle du port de la capitale guinéenne : « A cause d’Ebola, les marchandises ne pouvaient pas descendre ici à Conakry », explique-t-il.

Alpha Bah est à la tête d'une grande chaîne de supermarchés en Guinée. Les expatriés représentent 90 % de sa clientèle et beaucoup ont quitté le pays à cause de l'épidémie. Résultat : il attend la relance. « Quand il y a moins de clients, il y a moins de vente. Donc, on a dû baisser les importations pour ne pas se retrouver avec des produits périmés. Nous avons dû recourir aux banques. Et va falloir désormais prévoir le stock pour la reprise. »

Maintenant que le gros de l'épidémie est derrière eux, et au-delà des aides internationales, les acteurs économiques des pays touchés par Ebola attendent impatiemment le retour des investisseurs privés étrangers.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.