Tunisie: recueillement sur les lieux de l’attentat de Sousse

Sur la plage de l'hôtel Impérial Marhaba de Port el-Kantaoui, près de Sousse en Tunisie, des messages en hommage aux victimes de l’attentat du 26 juin 2015 ont été déposés.
© REUTERS/Zohra Bensemra

En Tunisie, un millier d'agents de sécurité supplémentaires ont été déployés dans les hôtels, sur les plages et dans les lieux touristiques. Un dispositif sécuritaire renforcé après l'attentat de Sousse vendredi. Le ministre de l’Intérieur annonce que plusieurs arrestations ont déjà eu lieu. Et ce lundi, les ministres de l'Intérieur britannique, français et allemand sont sur les lieux du drame où ils ont observé une minute de silence.

Ce lundi matin, les trois ministres de l’Intérieur européens accompagnés de leur homologue tunisien se sont recueillis devant un parterre de gerbes de fleurs. Le tout, dans un lieu hautement symbolique. La scène s’est en effet déroulée sur la plage privée de l'Impérial Marhaba, où Seifeddine Rezgui a abattu froidement plus d’une trentaine de touristes vendredi. Pour l’occasion, la plage a été totalement nettoyée et les transats minutieusement rangés.

Les quatre ministres ont ensuite eu une séance de travail avant de se présenter devant la presse. Ils ont alors rappelé leur détermination à lutter contre le terrorisme. « C’est un jour amer », affirme le ministre allemand de l’Intérieur. « Nous sommes tous menacés et nous travaillerons ensemble pour lutter contre le terrorisme », a poursuivi Thomas de Maizière.

La Grande-Bretagne accorde un certain intérêt à ce drame, car parmi les 38 personnes décédées lors de l'attaque de vendredi, figurent plusieurs ressortissants britanniques. Londres a dépêché des enquêteurs. Theresa May, la ministre britannique de l'Intérieur a réaffirmé ce matin, son engagement à lutter contre le terrorisme.

« Les terroristes ne l'emporteront pas »

« Ce qui s'est produit ici, vendredi, relève d'un acte ignoble de cruauté. Au moins 18 ressortissants britanniques sont morts lors de cette attaque terroriste. Mais nous savons que cette estimation est amenée à être plus importante » déclare la ministre britannique. Theresa May a ajouté : « Les terroristes ne l'emporteront pas. Nous allons nous unir pour le combattre. Ce matin, nous avons eu une séance de travail très constructive. Nous avons abordé de domaines concrets dans lesquels nous pouvons partager notre expertise pour faire face à cette menace. Pour ce qui nous concerne, nous avons dépêché une équipe chargée d'évaluer le niveau de sécurité. Nous sommes prêts à partager cette expertise avec tout autre partenaire qui en exprimerait le besoin. Nous observons enfin, les mesures prises par le gouvernement tunisien ».

Nouvelles arrestations

Le ministre allemand ainsi que ses homologues britannique et français sont venus s’informer en personne des mesures prises par les autorités tunisiennes. Côté coopération, Bernard Cazeneuve, le ministre français, a réaffirmé que la France soutiendra la Tunisie dans les échanges d’informations et surtout la sécurisation des aéroports : « Il nous faut être capables d’agir vite et avec efficacité », a-t-il souligné. Londres a dépêché durant le week-end des enquêteurs de Scotland Yard qui sont à Sousse pour mener leur propre enquête.

La police tunisienne avait annoncé vendredi l’arrestation d’un présumé complice. Plusieurs témoins ainsi que la famille du jihadiste ont déjà été interrogés par la police. Et ce lundi, le ministre tunisien de l'Intérieur, Najem Gharsalli, a confirmé devant la presse que nouvelles arrestations avaient déjà eu lieu.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.