Republier
Burkina Faso

Burkina: R.M. Christian Kaboré investi candidat pour la présidentielle

Roch Marc Christian Kaboré (c) entouré par Salif Diallo (g) et Simon Compaoré (d), pendant la cérémonie d'investiture du candidat à la présidentielle. Ouagadougou, le 5 juillet 2015.
© AFP PHOTO / AHMED OUOBA

Au Burkina Faso, les partis politiques continuent l'investiture de leur candidat pour la présidentielle d’octobre. Ce week-end c'était au tour de Roch Marc Christian Kaboré, celui qui fut Premier ministre et président de l'Assemblée nationale sous Blaise Compaoré, d'être désigné par le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP).

C'est dans le stade municipal de Ouagadougou face à des milliers de militants et sympathisants que Salif Diallo, premier vice-président du parti, a présenté le candidat du Mouvement du peuple pour le progrès pour la présidentielle d'octobre 2015. « C’est la candidature de tous ceux qui ont dit "non" à l’arbitraire de Blaise Compaoré et son CDP. Les camarades du MPP m’ont chargé d’inviter le camarade Roch Marc Christian Kaboré à prendre en charge leur avenir en acceptant d’être le candidat du peuple insurgé du Burkina Faso. »

Présentation de la photo officielle du candidat et critique sans concession des 27 ans de pouvoir de l'ancien président Compaoré, les responsables du Mouvement du peuple pour le progrès appellent les Burkinabè à parachever l'insurrection dans les urnes. Et pour Roch Marc Christian Kaboré, l'élection présidentielle se présente comme un défi majeur au peuple burkinabè. « Si les Burkinabè nous installent à Kossyam suivant le triptyque "vérité-justice-réconciliation", nous veillerons à vider tous les dossiers pendants et à combattre l’impunité sous toutes ses formes. »

Le candidat Roch Marc Christiain Kaboré du MPP s'engage à créer toutes les alliances possibles avec les formations et partis politiques représentatifs des forces du progrès dans le cadre de cette présidentielle.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.