Republier
Mali Terrorisme

Mali: les jihadistes présumés appartiendraient à une secte, la Dawa

Après les séries d'attaques dans le sud du Mali, les forces de sécurité maliennes multiplient les opérations contre les jihadistes.
© RFI/David Baché

Après l'interpellation à la frontière sud du Mali de plusieurs personnes soupçonnées d'être des jihadistes présumés, les enquêtes de poursuivent. On connaît avec plus de précision leurs nationalités, mais elles appartiennent également à la Dawa, considérée par certains comme une secte musulmane.

Selon les tous premiers éléments de l’enquête en cours, les personnes arrêtées venaient de la Côte d’ivoire, où ils ont assisté à des prêches organisés par une secte, la Dawa.

Il y a plusieurs nationalités dans le groupe, dont deux ressortissants français, 13 ressortissants mauritaniens, trois franco-maliens et deux autres Maliens. Ils auraient tous reconnu être membres de cette secte.

A la question de savoir pourquoi ils ont pris la direction du Mali, surtout par le sud du pays où des membres de la Dawa sont accusés de participer à des attaques opérées par des jihadistes, les Mauritaniens du groupe ont répondu qu’ils étaient en transit par le Mali pour rejoindre leur pays. Quant aux ressortissants français, ils auraient déclaré que le Mali est le pays de leurs épouses.

Les enquêtes se poursuivent. Les forces de sécurité du Mali, de la France, de la Côte d’Ivoire et de la Mauritanie travaillent main dans la main, explique-t-on à Bamako. Ces interpellations interviennent au moment où les forces de sécurité du Mali sont sur les dents.

Systématiquement, les jihadistes présumés sont arrêtés et interrogés. L’un des derniers cas en date : l’arrestation à Tombouctou d’un mystérieux jeune imam ivoirien qui dit venir d’une mosquée de treichville, l’un des quartiers les plus animés d’Abidjan.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.