Nigeria: Boko Haram reprend la ville de Damasak

Des soldats nigériens brandissent un drapeau de Boko Haram, récupéré lors de la prise de Damasak, le 18 mars 2015.
© REUTERS/Emmanuel Braun

Boko Haram occupe à nouveau la ville nigériane de Damasak. Après en avoir été chassée par les troupes tchadiennes et nigériennes en avril dernier, les islamistes sont revenus occuper la ville que l'armée nigériane n'a pas réinvesti.

Les éléments de Boko Haram sont entrés à Damasak mardi 14 juillet. Les troupes tchadiennes qui l'occupaient depuis le mois d'avril ont quitté les lieux il y a quelques semaines, laissant la ville sans surveillance.

« Nous avons attendu en vain l'arrivée des Nigérians. Nous avons décidé de replier sur Diffa » a expliqué à RFI une source sécuritaire. Selon des sources locales, les islamistes ont commencé à commettre des exactions sans pouvoir préciser le nombre de morts. Ils ont aussi incendié des maisons ajoutent les mêmes sources.

Les islamistes sont aussi entrés à Malam Fatori située en face de la ville nigérienne de Bosso. La ville libérée quelques semaines après Damasak n'a pas non plus été occupée par l'armée nigériane.

La reconquête de ces deux villes par le groupe terroriste traduit les problèmes de coordination entre le Nigeria et ses voisins engagés dans la lutte contre Boko Haram.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.