Avignon: le Prix-Théâtre-RFI Julien Mabiala Bissila lit «Chemin de fer»

Le Prix-Théâtre-RFI Julien Mabiala Bissila pendant la lecture de son texte « Chemin de Fer » au Festival d’Avignon dans le cadre de « Ça va, ça va le Monde ! ». Au violoncelle : Stéphane Bensimon.
© Pascal Gely / RFI

Premier lauréat du Prix Théâtre RFI, le Congolais Julien Mabiala Bissila est auteur, metteur en scène et comédien. Dans le cadre du cycle « Ça va, ça va le Monde », présenté par RFI jusqu’au 21 juillet au Festival d’Avignon, il a interprété ce vendredi 17 juillet son texte couronné « Chemin de fer » dans le jardin du gymnase du lycée Saint-Joseph, accompagné par Gilles Campaux à la batterie et Stéphane Bensimon au violoncelle. Entrée libre.

1997, une série de bombardement sur la ville de Brazzaville, les corps se retrouvent dans les couloirs des hôpitaux éventrés, c’est la dernière chance. Amputation, impuissance, confusion, hallucination… L’humain s’enfuit et laisse place à l’animal. Dans la nuit, un homme pris dans les labyrinthes du chaos. Est-il encore de ce monde ? Un homme ? Un souffle ?

« Si tu me fais vibrer avec tes mots, je dirai à mon chargeur de nous laisser l’instant d’une intimité. Toi et moi, ici. Toi dans moi, à même le sol. Tes mots autour de mon cou, de mon cul, de mes seins têtus, de mon ventre-volcan, entre mes cuisses de feu, ta langue laboureuse…Viens monsieur l’artiste, viens écrire le chemin de fer dans ma chair rebelle qui réclame la chaleur de ta bouche, viens ! »

De la guerre à la paix

Né en 1976, Julien Mabiala Bissila suit une formation dramatique, interrompue en 1997 par la guerre civile au Congo durant laquelle il va se réfugier pendant deux ans dans la forêt. La paix revenue, il crée sa propre compagnie Nguiri-Nguiri théâtre et commence à se faire connaitre. Ses pièces sont lues à Limoges, Paris, Marseille et Lyon où il réside cette année. Sa pièce Au nom du père et du fils et de J.M. Weston lue au 29ème festival des Francophonies en Limousin puis à Avignon en 2013 dans le cycle RFI sera créée en novembre 2016 au Tarmac. Crabe Rouge » fera l’objet d’une lecture en décembre 2015 au Vieux Colombier et sa pièce Jazz-dentelle et Taffetas, une production du Théâtre de la Cité (Marseille), sera présentée à la Biennale des écrits du réel en mars 2016.

[son 3D] Le Prix-Théâtre-RFI Julien Mabiala Bissila lit «Chemin de fer»
17-07-2015 - Par RFI

Extrait sonore réalisé par le Labo RFI avec la technologie binaurale qui permet de reproduire la perception naturelle humaine. Pour apprécier cette qualité de son, une écoute au casque est indispensable.

Ça va, ça va, le Monde !, du 16 au 21 juillet, de 11h30 à 12h30, dans le jardin du gymnase du lycée Saint-Joseph à Avignon. Un cycle de lecture coordonné par Pascal Paradou, dirigé par Catherine Boskowitz, avec le soutien de la SACD. Entrée libre.

JEUDI 16 JUILLET 2015 :
JE, SOUSSIGNÉ CARDIAQUE
, de Sony Labou Tansi (Congo)
Metteure en scène : Catherine Boskowitz. Lu par Marcel Mankita, Eddie Chignara, Mireille Roussel, François Raffenaud, Gustave Akakpo, Bertrand Amiel (artiste bruiteur).

VENDREDI 17 JUILLET :
CHEMIN DE FER, de Julien Mabiala Bissila (Congo), Prix Théâtre RFI 2014
Mise en scène et lecture : Julien Mabiala Bissila. Musique : Gilles Campaux (batterie), Stéphane Bensimon (Violoncelle). Texte à paraitre chez Lansman/Tarmac/RFI.

SAMEDI 18 JUILLET :
L’OISEAU PARKER DANS LA NUIT, de Yanick Lahens (Haïti)
Metteure en scène : Catherine Boskowitz. Lu par Mireille Perrier.

DIMANCHE 19 JUILLET :
ESPERANZA (LAMPEDUSA), d’Aziz Chouaki (Algérie)
Metteure en scène : Catherine Boskowitz. Lu par Mouss Zouheiry, Hammou Graïa, Marcel Mankita, Raphaël Almosni, François Raffenaud, Bertrand Amiel (artiste bruiteur).

LUNDI 20 JUILLET :
RED IN BLUE TRILOGIE : TOMBEAU, de Leonora Miano (Cameroun-France)
Metteure en scène : Catherine Boskowitz. Lu par Atsama Lafosse, Marco Codjia, Mylène Wagram, Myriam Tadessé.

MARDI 21 JUILLET :
PIÈCE DE PRINTEMPS. PAYS NATAL, de Pedro Kadivar (Iran)
Metteure en scène : Catherine Boskowitz. Lu par Samuel Achache, membre du collectif artistique de la comédie de Valence et Vladislav Galard, Léo-Antonin Lutinier et Thibault Perriard, les comédiens de Fugue – Création La Vie Brève, Production La Comédie de Valence – Centre dramatique national Drôme-Ardèche.

► Tous ces textes lus et enregistrés au jardin du Gymnase du lycée Saint-Joseph seront publiés à partir du 26 juillet sur rfi.fr et diffusés sur les antennes de RFI, tous les dimanches, du 26 juillet au 30 août, à 12h10 (rediffusion à 22h10). Quand les feux d’Avignon s’éteindront, le festival continuera sur les ondes, pour faire vivre ces théâtres du monde ! 

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.