Libye: Saadi Kadhafi comparaît pour meurtre

Saadi Kadhafi, photographié le 6 mars 2014 dans sa prison de Tripoli, après avoir été rasé à son arrivée.
© REUTERS/Prison Media Office/Handout via Reuters

Saadi Kadhafi, le fils du dirigeant libyen déchu Mouammar Kadhafi, doit comparaître ce dimanche 19 juillet devant le tribunal de Tripoli pour meurtre. Très proche de son père, il a été extradé du Niger le 5 mars 2014. Saadi Kadhafi était connu pour ses frasques nocturnes et sa passion pour le football. L’affaire pour laquelle il est accusé aujourd’hui est d’ailleurs liée au ballon rond.

Les cheveux longs et gominés ont laissé place à la boule à zéro et l'uniforme bleu des prisonniers a remplacé ses costumes de dandy. Saadi Kadhafi s'apprête à comparaître devant le tribunal de Tripoli pour le meurtre de Bashir Al-Rayani en mars 2006. Cet entraîneur de football avait osé critiquer en public le manque de talent de footballeur de Saadi.

La première session du procès a eu lieu le 10 mai. Les avocats de Saadi Kadhafi avaient obtenu un report de l'audience pour pouvoir étudier le dossier plus en détail. L'ancien footballeur est passible de la peine de mort.

A l'arrivée en Libye de Saadi Kadhafi, le procureur général l'accusait également de nombreux autres crimes comme l'utilisation de mercenaires ou l'incitation aux meurtres pendant la révolution. Cependant, le parquet expliquait que ces dossiers nécessitaient une plus longue préparation.

La séance se déroule dans un climat judiciaire lourd. Le même tribunal doit rendre une décision le 28 juillet sur la culpabilité d'une trentaine de responsables de l'ancien régime dont Saïf al-Islam Kadhafi, le frère de Saadi.