Mali: violents affrontements communautaires au centre du pays

Rue de Douentza au Mali.
© Wikimedia

Au Mali, six personnes sont mortes samedi 18 juillet dans des heurts entre éleveurs peuls et cultivateurs dogons dans la commune de Mondoro, à l'est de la localité de Douentza. Il y a quelques semaines, c'étaient des cultivateurs dogons qui avaient attaqué. Cette fois-ci, ce sont les éleveurs peuls.

Les uns cherchent des pâturages pour leurs animaux, les autres défendent leurs terres. La cohabitation n’est pas toujours facile et c’est à moto et armés que les éleveurs peuls de la commune malienne de Mondoro sont cette fois-ci venus attaquer les agriculteurs dogons.

« Les attaquants les ont fait se coucher à plat ventre et puis, ils leur ont tiré dessus. Deux hommes sont morts sur le coup. Ensuite, ils ont continué et ont trouvé une famille de trois hommes avec leurs femmes. Ils ont abattu les trois hommes », explique Souleymane Ongoïba, un élu de la commune.

Un peu plus loin un sixième paysan a été également abattu. Pour ramener le calme, l’administration locale a engagé une médiation, mais la tension reste  vive, comme en témoigne l’élu : « On entend des coups de feu dans secteur, mais nous ne savons pas exactement qui est en train de tirer sur qui ».

Ce lundi, l’Etat devrait renforcer le dispositif sécuritaire dans cette commune pour éviter de nouvelles violences.