Madagascar: grève et manifestation à l’université d’Antananarivo

Des étudiants dans la bibliothèque de l'université d'Antananarivo, à Madagascar, le 18 décembre 2013.
© PHOTO / ALEXANDER JOE

A Madagascar, les enseignants des universités publiques sont en grève depuis plus d'une semaine. Ils demandent l'application de décrets signés en 2009 qui leur accordaient des indemnités et augmentations de salaire. Des négociations sont menées avec le gouvernement, mais aucun accord n'a été trouvé pour l'instant. Les grèves sont récurrentes dans les universités malgaches, et certains étudiants s'impatientent. Mardi, des affrontements ont eu lieu sur le campus de la capitale entre des étudiants mécontents et les forces de l'ordre.

Sur les hauteurs du campus d'Ankatso, plusieurs centaines d'étudiants manifestent. Ils soutiennent la grève de leurs enseignants, et demandent au gouvernement d'accéder à leurs revendications pour que les cours reprennent : « Nous demandons de reprendre nos cours. Ce n’est pas une grève des professeurs, c’est une grève de l’Etat, car il ne répond pas à leur demande. »

Jets de pierre contre gaz lacrymogène, quatre manifestants sont arrêtés. Deux d'entre eux étaient encore en garde à vue dans la soirée. Le chef des renseignements de la gendarmerie affirme qu'ils ne sont pas étudiants, mais qu'ils auraient été payés pour manifester.

Le secrétaire général du ministère de l'Enseignement supérieur, Christian Ralijaona, annonce que le gouvernement est prêt à débloquer 7 milliards d'ariarys (environ 2 millions d'euros), pour répondre à une partie des revendications du syndicat des enseignants chercheurs, mais le règlement ne sera effectif qu'en octobre. Le SECES doit donc se prononcer aujourd'hui sur cette proposition et la poursuite ou non de la grève.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.