Burkina Faso: fortes inondations à Ouagadougou

Ouagadougou, la capitale du Burkina Faso, sous les eaux, ici en 2009.
© AFP PHOTO / Ahmed Ouoba

Au Burkina Faso, les pluies diluviennes qui se sont abattues sur la capitale ont causé des inondations dans certains quartiers périphériques de la ville. Plusieurs habitations précaires n'ont pas pu résister aux eaux qui ont tout emporté et de nombreux dégâts matériels ont été signalés. Les habitants ont été logés provisoirement dans les salles de classe par le ministère de l'Action sociale et de la solidarité nationale.

Les habitants des quartiers de Bissighin et Rimkieta de Ouagadougou se sont réveillés très tôt, ce dimanche, les pieds dans l'eau. Les eaux de la pluie diluvienne qui s'est abattue sur la capitale ont inondé leurs habitations, comme le raconte un Burkinabè : « Il y a eu trop de maisons qui sont tombées. Le problème nous dépasse ».

A ces côtés, une habitante a tout perdu : « On n'a pu rien sauver. L'eau a tout emporté, même nos réserves de nourriture. Nous avons eu juste le temps de prendre nos enfants, sinon tout y est resté ». Un homme du même quartier dresse le bilan des intempéries : « Ici à Bissighin, on recense 9 000 habitants. Si on divise par trois, vous pouvez comprendre à peu près combien sont dans cette situation ce soir ».

Les familles relogées

Alertés, les responsables du ministère de l'Action sociale et du Conseil national de secours d'urgence et de réhabilitation ont réquisitionné les salles de classe pour y installer les familles sinistrées. « Les mesures d’urgence consistent dans un premier temps à trouver un endroit assez sécurisé pour ces familles qui ont été sinistrées, notamment en les logeant dans des salles de classe et en leur trouvant de quoi manger en attendant de trouver des solutions assez durables », explique Oscar Dabiré, chef de service de l'Action sociale et de la solidarité nationale de l'arrondissement n°8.

Aucune perte en vie humaine n'a été déplorée et le bilan définitif des dégâts matériels n'est pas pour le moment disponible.