Furieuses, les Comores claquent la porte des Jeux des îles

Mayotte présente un double statut: à la fois département français et -géographiquement- île comorienne (Ici une habitante de Mayotte agitant un drapeau français).
© AFP PHOTO RICHARD BOUHET

Les Comores se retirent des Jeux des îles de l'océan Indien, qui se déroulent à La Réunion. Un geste de protestation, après que la délégation de Mayotte a défilé sous drapeau français, pour la cérémonie d'ouverture. L'île de Mayotte est revendiquée par les Comores. Une décision avec effet immédiat : aucun athlète comorien n'a pris part aux compétitions.

Le ministre comorien des Sports a officiellement annoncé que les sportifs de son pays quitteraient La Réunion dès ce lundi. L'île de Mayotte présente un double statut, à la fois département français et - géographiquement - île comorienne.

Reconnue comme telle par l'ONU et dans l'attente du règlement de ce litige qui oppose la France aux Comores, il a été convenu par les membres du Comité international des Jeux que l'adhésion de l'île de Mayotte était acceptée à la condition suivante : « En toute occasion et cérémonie nécessitant l'utilisation d'un drapeau, elle utilisera celui des Jeux et n'arborera aucun symbole de l'Etat français. »

Le règlement enfreint

Samedi, lors de la cérémonie d'ouverture des Jeux des îles de l'océan Indien, les sportifs mahorais ont clairement enfreint cette condition dans le stade de Saint-Paul en défilant avec le maillot tricolore. La délégation comorienne, indignée, s'est donc levée d’un seul homme et a quitté l’enceinte.

Les membres du comité des Jeux ont reconnu une violation flagrante par la France du règlement, ce dimanche, lors d'une réunion où d'autres Nations de la zone auraient d'ailleurs parlé de quitter les Jeux puisque les règles n'y sont pas respectées.